10 conseils avisés pour rester au chaud pendant les randonnées hivernales

Randonner en hiver, faire de la raquette et dormir dehors en camping.

Partir en randonnée en hiver est très différent de l'été. Nous vous donnons 10 conseils pour faire de la randonnée en toute sécurité. L'hiver est une saison incroyable pour profiter de la nature et des paysages à couper le souffle.


Conseil 1 : Éviter l’humidité


Je ne vous apprends rien en vous disant quel’eau gèle. C’est pourquoi il est important de réguler notre transpiration lorsd’une randonnée hivernale. Cela passe notamment par le choix judicieux desmatières de nos vêtements. 


Le coton est souvent utilisé, mais il sèchelentement. Il retient donc davantage d’humidité que le polyester ou la laine demérinos, qui sont à privilégier.


Aussi, apporter des vêtements de rechange afinde rester au sec après votre effort.


Conseil 2 : Préserver ses extrémités


Votre principale source de perte de chaleur est vos extrémités. La peau de votre tête, de vos mains et de vos pieds étant plus mince, les capillaires sanguins sont plus proches du milieu extérieur. Il est donc impératif de bien protéger ses extrémités. Tuques, mitaines et chaussettes de rechange sont des essentiels du sac à dos d’hiver !


Conseil 3 : La technique de l’oignon.


Pourquoi un oignon ? Car l’oignon est bien garni avec toutes ses couches ! Il va vous falloir faire de même afin de gérer votre chaleur pendant votre activité. On recommande souvent 3 couches : une couche à même votre peau qui évacue correctement votre sudation et vous maintient au sec, une couche intermédiaire isolante qui garde votre chaleur corporelle et enfin une protection efficace contre le vent et les intempéries. 


Pour les plus frileux, n’hésitez pas à porter deux couches intermédiaires : une polaire puis une doudoune. Vous pourrez les enlever au besoin, afin de réguler votre température en fonction de votre effort.



Randonner en hiver et le froid. Dormir avec un sac de couchage Mount Trail dehors.

Conseil 4 : S’hydrater beaucoup


Quand il fait froid, on ressent moins la sensation de soif. Pourtant vous avez tout autant besoin d’eau pour gérer votre effort. Pensez à protéger vos contenants à eau du froid si vous ne voulez pas avoir à suçoter des glaçons !


Petite astuce #1 : Pensez à garder vos bouteilles à l’envers dans votre sac cela évitera que l’eau gèle au niveau du bouchon.


Petite astuce #2 : N’hésitez pas à amener moins d’eau sur vous, vous êtes entouré de neige ! Par contre, il faut savoir que la neige fond moins bien que la glace. Diluez un peu d’eau à votre neige pour faire fondre le tout. Ou encore, compactez un peu de neige entre vos doigts pour la tasser en glaçon à suçoter tranquillement (si vous n'avez pas d'autres options).



Conseil 5 : Un apport calorique suffisant


Mangez ! Mangez ! Mangez ! L’hiver, vous brûlez encore plus de calories pour maintenir une homéostasie à 37°C ! Il est important de bien réfléchir à votre pause repas. Serez-vous au chaud ? Sinon, prévoyez un repas facile à prendre sans avoir à retirer vos gants. Ce n’est surtout pas le moment de tartiner des longueurs et des longueurs de pain au détriment de votre chaleur.


Conseil 6 : Anticiper son effort


Marcher dans la neige, même avec des crampons et/ou raquettes, demande davantage de temps. Une randonnée facile que vous avez faite cet été pourrait être bien plus complexe en hiver sur le même itinéraire. Prévoyez donc une marge de temps supplémentaire à votre effort.


Randonner en hiver et faire du camping en hiver au Québec avec Mount Trail.

Conseil numéro 7 : Préparer sa sortie


Il est plus difficile de s’orienter dans un paysage tout blanc ! Les ruisseaux / lacs sont gelés, parfois même invisibles sous la neige. Il est donc impératif de connaître la topographie du lieu que vous allez explorer, afin de vous éviter de mauvaises surprises.


Vous aimez le plein air, mais détestez lire une carte ? Ne vous découragez pas, de nombreuses possibilités s’offrent tout de même à vous pour profiter de la randonnée hivernale. Entre autres, les parcs nationaux entretiennent leurs sentiers. En fonction de votre activité, vous n’avez qu’à suivre le balisage en place.


Conseil numéro 8 : Partir équipé


Il est important de bien entretenir son matériel et de le vérifier avant chaque sortie afin de s’assurer un confort optimal. Personnellement, mon sac de randonnée est toujours plus rempli quand je sors en plein hiver. 


Comme je suis très frileuse, lors d’une sortie en bivouac malgré mon duvet -19°C, j’amène toujours avec moi un sur sac, un grand tapis d’isolant à apposer sous ma tente et je pelte la neige autour de mon campement pour me protéger du vent et pour tasser la neige.


Conseil 9 : Connaître son équipement.


Votre duvet est étiqueté -19°C ? Cela ne veut pas dire que vous allez bien dormir seulement avec lui sur le dos à -20°C dehors. Testez votre matériel ! Au printemps, à l’été, à l’automne, n’allez pas directement camper à -20°C. Vous apprendrez rapidement de vos erreurs.


Lors d’une randonnée, j’avais mis une paire de chaussettes de rechanges au fond de mon sac. Durant mes pauses mon sac, posé à terre, réchauffait le sol. La neige fondue a rapidement gelé… et mon sac aussi. J’ai donc eu le droit à une paire de bas congelés ! 


Aujourd’hui je ne me fais plus avoir, je place mes vêtements dans des sacs étanches dans mon sac à dos et lors de mes pauses je suspends du mieux que je peux mon sac en hauteur.


Conseil 10 : Amusez-vous !

…car c’est tout là le secret d’une sortie hivernale réussie (la raclette et le vino, ça aide aussi) !

Caroline Guillon, bloggeuse pour la compagnie de plein air, longues randonnées et camping Mount Trail.

Caroline Guillon

Gribouilleuse & Randonneuse


NOS RECOMMENDATIONS


Laissez un commentaire