10 astuces pour éviter les piqûres d'insectes

Qui n’a jamais connu une piqûre d’insecteQui n’a jamais craint une piqûre de brûlot? Qui ne s’est jamais gratté frénétiquement à la suite d’une morsure d’insecte? 


Ces vampires gourmands sont autant utiles au maintien de la chaîne alimentaire qu’à la reproduction des plantes, mais quel fléau pour nous les amateurs de plein air!


Au Québec bien que la diversité des insectes soit grande, je vous propose de découvrir ou de redécouvrir 5 insectes que vous connaissez bien par ici. 


Vous savez. il faut d'abord bien connaître ses ennemis pour ensuite mieux les affronter!  

Comment s’en prévenir alors ? Faut-il rester chez soi tout l’été le temps que ces voraces s’éteignent? Non surtout pas ! Avec Mount Trail, je vous propose 10 conseils pour être paré lors de votre prochaine excursion en nature ! 



  • Conseil #1 : 

    Portez des vêtements longs. Il est peut-être préférable de délaisser le short, mais de privilégier le pantalon. Les chaussures fermées et le chapeau seront vos alliés également. (On repassera pour le bronzage !)

  • Conseil #2 : 

    Portez des vêtements de couleur claire. Cela permet de mieux discerner les bibittes posées sur vous.

  • Conseil #3 : 

    Marchez sur les sentiers, évitez les hautes herbes. Cela vous évitera notamment des rencontres malencontreuses avec une tique.

  • Conseil #4 : 

    Utilisez des moustiquaires ou bien des filets anti-insectes pour vous couvrir. Avez-vous vu la taille des brûlots ? Minuscules, si bien qu’ils arrivent à se faufiler partout ! Choisissez donc de manière avisée vos moustiquaires et filets anti-insectes.

  • Conseil #5 : 

    Utilisez des chasse-moustiques. Les répulsifs vont empêcher les insectes de se poser sur votre peau et de piquer, tandis que les insecticides vont en revanche être sans pitié et exterminer tout type d’insecte.


    C'est à vous, ensuite, de faire un choix entre un répulsif naturel (tel que citronnelle, eucalyptus citronné…) ou bien un répulsif chimique (comme le DEET ou l’icaridine).

    Ceux-ci sont toutefois à éviter chez les nourrissons et enfants de moins de 3 ans. 

  • Conseil #6 : 

    Certains insectes sont friands de nos parfums. En nature, faites le choix de ne pas en mettre ! 

  • Conseil #7 : 

    Si la législation vous le permet, allumez un feu de camp. La fumée va faire fuir les piqueurs (en plus d'égayer une belle soirée en plein air).

  • Conseil #8 : 

    Privilégiez les lumières rouges plutôt que blanches sur votre lampe frontale. Les insectes sont davantage attirés par les lumières blanches.

  • Conseil #9 : 

    Évitez les moments de la journée les plus appréciés par les insectes, tels que le crépuscule au petit matin.Pour de courtes excursions de plein air, planifiez vos courtes escapades autour du mois d’août plutôt qu’en juin.  

  • Conseil #10 : 

    Le principal conseil reste surtout celui de bien vous surveiller. Il faut toujours être attentifs à la moindre réaction anormale à la suite d’une piqûre d’insecte. Surveillez les rougeurs et les enflements. Pensez à vous regarder mutuellement, afin de vérifier la présence ou non de tique. Il n'est pas toujours facile de se regarder le derrière des oreilles tout seul !Limitez le grattage au maximum afin d’éviter le développement d’infections. Retirez les tiques et leur tête de vos chairs, le plus précocement possible. 

Vous voilà parés ! À bientôt sur les sentiers !


Caroline Guillon

Gribouilleuse randonneuse

NOS RECOMMENDATIONS

5 longues randonnées pour l’automne au Québec
La fin de l’été annonce les magnifiques couleurs de notre belle province....
10 astuces pour éviter les piqûres d'insectes
Qui n’a jamais connu une piqûre d’insecte? Qui n’a jamais craint une piqûre...